Installés au rez-de-chaussée du bâtiment Alzamora Packaging, nous trouvons un lieu unique et très spécial dans notre entreprise : le Musée Alzamora. Un échantillon de l’histoire et de l’évolution des arts graphiques.

L’originalité de ce musée, qui fête déjà ses 10 ans, réside dans l’illusion et l’intérêt de Pere Alzamora y Carbonell, fondateur de l’entreprise, de rassembler dans un même espace les avancées d’un secteur pour lequel il éprouve une profonde passion.

« Les arts graphiques dans leurs techniques nombreuses et variées, toujours en évolution, ont permis de transmettre, au cours de l’histoire, une part très importante de la communication humaine », déclare Pere Alzamora dans le livre du centenaire d’Alzamora.

Ce musée, organisé par le fondateur et Sebastián Vives y Oserín, un ancien employé de l’entreprise, possède une machinerie unique pour les arts graphiques en Catalogne, avec des pièces datant du XVIIe siècle à la fin du XXe siècle. De plus, elle a été considérée comme la collection privée la plus complète de ce sujet dans l’État espagnol.

Pere Alzamora nous a laissé quelque chose de plus qu’un témoignage et un hommage à l’imprimerie. L’héritage d’un métier qui restera toujours lié à l’histoire de notre entreprise qui compte déjà la quatrième génération dans l’entreprise.

Le Musée d’Alzamora a été inauguré en 2011 par le roi Felipe de Borbón, date à laquelle il a profité de l’occasion pour visiter les installations de notre entreprise.

Un voyage dans l’histoire des arts graphiques

“Entrer au musée d’Alzamora vous rappelle l’odeur de l’encre fraîche, l’histoire de plus d’un siècle. C’est un musée vivant qui stimule les sens par l’atmosphère qu’il imprègne, recréant tous les objets exposés que l’on peut y trouver », souligne Joan Basté dans le livre « La communication humaine par le langage ».

La distribution du musée nous emmène dans différents espaces, classés par typologies et selon la chronologie des temps, afin de devenir un affichage didactique pour le visiteur.

A l’entrée du musée, on peut voir une collection de machines à imprimer de différentes époques. L’une d’entre elles est la presse manuelle « Columbian« , brevetée par le nord-américain George Climent en 1817.

A la suite de la visite, on découvre un ensemble de machines plates électrifiées puis d’anciennes presses lithographiques, avec une intéressante collection de pierres lithographiques prêtes à l’impression.

Ci-dessous, une collection de guillotines : des manuels du 19e siècle aux guillotines motorisées.

A noter également les beaux échantillons d’ouvrages d‘imprimerie accrochés aux murs du musée : affiches publicitaires, imprimés, brochures, livres ou coffrets, qui illustrent la versatilité et le savoir-faire de l’art de l’imprimerie. En plus d’un échantillon photographique de l’évolution de la famille Alzamora.

Et ainsi nous avons pu continuer, en expliquant tous les éléments qui font partie du parcours de notre musée. Mais nous préférons que vous le viviez et que vous le ressentiez en personne, vous laissant les meilleures surprises pour une expérience unique.

Souhaitez-vous visiter le Musée Alzamora? Entrez en contactavec notre équipe et organisons ensemble une journée dédiée à connaître, de première main, l’histoirefascinante des arts graphiques !